Mesnil-Amelot : grève de la faim et blocage de la promenade !

 Depuis mars et le début des annonces de confinement dans pas mal de pays, la volonté marquée des préfectures de garder ouverts les centres de rétentions montre l’importance de ces prisons dans la (...)

 Article original.

Mis en ligne par anticra
 15/08/2020

Mesnil-Amelot : grève de la faim et blocage de la promenade !

 Depuis mars et le début des annonces de confinement dans pas mal de pays, la volonté marquée des préfectures de garder ouverts les centres de rétentions montre l’importance de ces prisons dans la (...)

A Bas les CRA ! A bas l’enfermement !
Faire sortir la parole de l’intérieur, Soutenir la lutte à l’extérieur

« Pourquoi ce site ?

Cela fait des décennies que l’État a mis en place une machine à déporter qui repose sur différents dispositifs : tri entre étranger.e.s, enfermement et contrôle massif via des « des centres d’accueils »,fichages, rafles et placements dans des prisons pour étranger.e.s (appelées CRA, Centre de Rétention Administratif).

La menace de l’arrestation permanente sur un simple motif administratif envoie un message clair à toute une partie de la population : ferme ta gueule et baisse les yeux !

Depuis plusieurs années aussi, les dispositifs du PRADHA (programme d’accueil et d’hébergement des demandeur.se.s d’asile), CADA (centre d’accueil pour les demandeur.se.s d’asile ) ; CAO (Centre D’Accueil et D’Orientation), CAES (centre d’accueil et d’examen des situations) ; etc. se multiplient et permettent de toujours plus ficher, interner et contrôler les copain.e.s demandeu.r.ses d’asiles.

Pour les copain.e.s dont les papiers ne sont pas reconnus par l’État et pour celle.ux dont les demandes d’asile sont refusées, le risque c’est le CRA et au minimum une OQTF (obligation à quitter le territoire) en cas de contrôle ou d’arrestation par les flics.

Un CRA, c’est une prison administrative pour étranger.e.s, donc pas besoin d’un juge au pénal pour t’y mettre. Pour le moment, c’est 45 jours pendant lesquels la police peut te déporter à tout moment. En janvier ça passera à 90 jours : trois mois. Trois mois pendant lesquels tu peux te faire déporter de force, violemment avec quasi pas d’affaire, où tu es enfermé.e et entouré.e de keufs. Trois mois pendant lesquels tu ne peux pas gérer tes affaires, où tu peux perdre ton travail puis ton appart parce que tu ne peux pas payer ton loyer ! Trois mois sans accès aux soins.

Les déportations se font de manière violente : copaine.e.s, attaché.e.s et caché.e.s voire bâilloné.e.s ou drogué.e.s. Les flics de l’escorte essaient de les faire passer pour des criminel.le.s ou des terroristes auprès des passager.ère.s pour empêcher les élans de solidarité.

Parce que l’État veut invisibiliser la machine à déporter et le contrôle social qui est derrière, notre réaction c’est de faire sortir
la parole des copain.e.s à l’intérieur des CRA et de lutter à leurs
côtés depuis l’extérieur !
C’est pour ça qu’on diffusera autant que possible ces paroles et des nouvelles des CRA en IDF. Mais aussi pour que les copain.e.s de l’intérieur puissent se transmettre des outils de luttes, rester en
contact, se soutenir même après un transfert…

On en parle dans une émission de radio :
le 4e vendredi du mois sur FPP à 19h Radio 106.3, l’émission l’Envolée contre toutes les prisons. »

Les articles 

Assemblée publique de rentrée contre les CRA

  Mercredi 30 septembre à 19h au Marbré, 1 rue Jean-Jacques Rousseau, 93100 Montreuil, soyons nombreux et nombreuses pour faire le point (...)
23/09/2020

Expulsions et refus de test : quelques infos (incomplètes) sur la situation dans les (...)

Cet article on parle d’abord du refus du test comme moyen pour lutter contre la menace d’expulsion. Dans la deuxième partie du texte, on (...)
21/09/2020

La brochure “De l’arrestation au centre de rétention : faire face à la machine à expulser quand on (...)

Deux nouveaux audios de la Brochure “De l’arrestation au centre de rétention : faire face à la machine à expulser quand on est sans-papiers” (...)
18/09/2020

Alerte expulsion des gréviste de la faim du centre de retention du Canet – Marseille

10 septembre 2020 : Depuis plusieurs semaines, les détenus des centres de rétention de Marseille et d’autres villes (Rennes, Lyon, (...)
11/09/2020

Résistances et virus : mise à jour sur les CRA de Mesnil, Vincennes et Oissel

Depuis début aout, une nouvelle vague de coronavirus a touché les prisonniers-ères sans-papiers enfermé.e.s dans pas mal de CRA, et des (...)
4/09/2020

LES PRISONNIERS-RES ENFERME-E-S EN CRA APPELLENT A LA SOLIDARITE !

Tract écrit et diffusé au rassemblement pour les 24 ans de l’expulsions de l’Eglise St Bernard le 22/08/2020 Depuis début août, un nouveau (...)
25/08/2020

Lutte en cours à la prison pour sans papier de Marseille : APPEL A RASSEMBLEMENT LE 24.08.20 A (...)

Les prisonniers du centre de rétention à Marseille sont en grève de la faim pour protester contre leur enfermement en pleine crise du (...)
23/08/2020

” Il faut fermer les centres maintenant ” : communiqué et révendications des prisonniers en lutte (...)

Depuis jeudi dernier tous les prisonniers du centre de rétention de Nimes ont décidé de lutter ensemble pour obtenir leurs libérations. (...)
17/08/2020

Mesnil-Amelot : grève de la faim et blocage de la promenade !

Depuis mars et le début des annonces de confinement dans pas mal de pays, la volonté marquée des préfectures de garder ouverts les centres (...)
15/08/2020

Virus, luttes et représailles : Vincennes, Mesnil et Rennes

Dans la dernière mise à jour sur la lutte en cours depuis vendredi dans la prison pour sans-papiers de Vincennes, on se demandait quelle (...)
13/08/2020

  Portail

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 68 articles référencés

Faire les deuils | Valérie Rey-Robert

  J'ai beaucoup hésité à écrire sur ce sujet (la maladie de ma mère, son agonie puis sa mort en juillet) et à le publier. Si j'ai (...)
24/09/2020

Covid-19 : restrictions au bar mais pas au travail, pourtant premier foyer d'infection- Le (...)

  Ce sont dans les entreprises où l’on compte le plus de « clusters » et pourtant, rien n’est fait pour limiter la présence au travail. (...)
24/09/2020

La friche de Figuerolles : grosse épine dans le pied du politicien Delafosse- Le (...)

  Les opposants au projet immobilier sur la Friche de Mimi reprennent du poil de la bête. Ils rappellent sèchement au nouveau maire de (...)
24/09/2020

Le Hirak face au régime algérien- Zones subversives

  La population algérienne s'oppose à un régime militaire. Elle a bien compris le fonctionnement opaque d'un pouvoir qui reste (...)
24/09/2020

[vidéo] L'homme a mangé la Terre | Jean-Robert Viallet

  De la révolution industrielle à aujourd'hui, un décryptage minutieux de la course au développement qui a marqué le point de départ de (...)
24/09/2020

Recruter les listes complémentaires- SNUipp-FSU

  Le courrier au ministre Monsieur le Ministre, Deux semaines après la rentrée scolaire, nos organisations syndicales constatent une (...)
24/09/2020
 BAROUD International | 1998 · 2020